– ABSTRACT –

Quels déterminants de la santé émotionnelle des soignants ?

Rate this post

Hanah Lamallem, Ilan Darmon, Pauline Castelnau-Marchand, Sheherazade Boyer Tami, Eric Sebban, Olivier Bauduceau, Emilie Butaye, Delphine Lichte, Clement Draghi, Alain Toledano

Catégorie : Recherche
Objectifs : preuves d’efficacité
Article publié le 31 janvier 2022

Mots-Clés
 facial coding,
human emotion,
facial moveme

INTRODUCTION

La santé émotionnelle des soignants est soumise à rudes épreuves dans nos établissements de santé, manquant de ressources, et emprunts à des tensions croissantes. La prise en compte émotionnelle des soignants est rare culturellement dans nos organisations. Nous avons évalué les ressentis de soignants au sein d’une entreprise sociale et solidaire, l’Institut Rafael, maison de l’après-cancer (IR). L’IR a offert 40 000 soins à 2700 nouveaux patients, en 3 ans, en les évaluant. Chaque soignant est intégré dans un programme de soins-recherche-enseignement. Nous avons cherché à caractériser les déterminants des réactions de soignants traitant des maladies graves, au sein d’une organisation innovante pluri professionnelle transdisciplinaire.


MATÉRIEL ET MÉTHODES

Nous avons procédé à une étude qualitative, par des entretiens semi directifs de soignants de l’Institut Rafael. Les soignants étaient sélectionnés sur des caractéristiques d’âge, d’expérience, d’activité de soin pratiquée. Chaque entretien de soignant explorait quatre items : la découverte du soignant, la gestion des émotions du soignant, l’exploration de l’expérience du soignant, et l’accompagnement des soignants. Les analyses des entretiens ont été corrélées, dans un précédent travail, à celles d’un dispositif filmant et mesurant les émotions du visage (Datakalab). Nous nous sommes intéressés à la mesure des toutes les émotions et avons relevé les déterminants des émotions et ressentis positifs exprimés par les soignants.


RÉSULTATS

10 soignantes exerçant au sein de l’IR ont été interviewés. Les entretiens semi-directifs qualitatifs ont montré l’intérêt manifesté par les soignantes pour leur métier, fréquemment commencé suite à un évènement marquant leur vie, ou à une opportunité présentée grâce à un tiers impactant. L’émotion prédominante ressentie chez les soignants de l’IR était la joie, surtout lorsqu’on évoquait leur métier et la manière de l’exercer. La surprise transparaissait secondairement, mais nullement la colère ou la peur, malgré les situations cliniques de cancers prises en charge. L’analyse qualitative des verbatims des émotions des soignants, par des médecins et enseignants en gestion, a permis de relevé des déterminants positifs de l’organisation de l’IR pour les soignants interrogés : l’existence d’une supervision, l’intelligence collective déployée permettant d’engager chaque soignant, une structure non pyramidale et hiérarchique, l’incitation à un projet personnel pour chacun intégré à un projet collectif. Etaient aussi plébiscités l’interaction constante avec d’autres soignants de plusieurs disciplines, l’espoir de faire émerger un système de santé meilleur centrée sur les patients et pas sur leur maladie. Enfin, était valorisé une organisation de travail encourageant et structurant, des exutoires physiques et psychiques pour s’évader, et un cadre thérapeutique réfléchi de façon continue, à l’aide de réunions ciblés.


CONCLUSIONS

L’expérience soignant est fondatrice de la santé émotionnelle au travail, et impacte sur la qualité des soins aux patients. Les organisations utilisant l’intelligence collective, à fort leadership collaboratif, autoriseraient le dévouement et la joie du personnel soignant. Cela appelle un partenariat entre chaque partie prenante, des soins adaptés au patient à travers des parcours de soins, et la mise en place d’une organisation qui réunit l’aspect clinique, relationnel et environnemental.

divulguer cancer etude

Divulguer ou pas son cancer : pourquoi, et quelles conséquences ?

Judith Partouche-Sebban, Sylvie Tine-Brissaud, Helene Reinhardt, Saeedeh Rezaee Vessal, Nathaniel Scher, Emilie...
qualite soins patient cancer

Facteurs clés de la qualité des ateliers de soins collectifs des patients atteints de cancer

Saeedeh Rezaee Vessal, Judith Partouche-Sebban, Nathaniel Scher, Federica Vettor, Paola Gilbas, Sheherazade...
engagement patient ateliers soins collectifs

Déterminants de l’engagement d’un patient dans des ateliers de soins collectifs

Judith Partouche-Sebban, Saeedeh Rezaee Vessal, Ilan Darmon, Federica Vettor, Paola Gilbas, Sheherazade Boyer-Tami,...
experience nutritionnelle oncologie

L’expérience nutritionnelle en oncologie : une étude observationnelle prospective de cohortes chez les patients ambulatoires et hospitalisés en cours de traitement pour un cancer

Nathaniel Scher, Delphine Lichte, Emma Guirchoum, Clément Draghi¹, Judith Partouche-Sebban, Hanah Lamallem, Alain...
Impact programme prevention sante

Impact d’un programme de Prévention Santé non médicamenteux à l’Institut Rafaël

 Aurore Deligny, Hanah Lamallem, Marie Barbou, Hélène Breton, Ghislaine Achalid, Paola Giblas, Clément Draghi, Émilie...
resilience COVID19 patients cancer

La résilience à la COVID19 est améliorée chez les patients atteints de cancer

 Judith Partouche-Sebban, Saeedeh Rezaee Vessal, Marc Bollet, Olivier Bauduceau, Nathaniel Scheer, Clément Draghi,...
joie emotion

La joie comme émotion prépondérante des soignants : Enquête qualitative corrélée à l’outil de mesure émotionnel du visage Datakalab

Judith Partouche-Sebban, Chiraz Aouina-Mejri, Xavier Fischer, Frank Tapiro, Amanda Delimauges, Sarah Viollet, Sandrine...
Impact PhotoBioModulation

Impact de la PhotoBioModulation (PBM) sur la survenue de mucite de grade II chez des patients en cours de radiothérapie pour un cancer de la sphère ORL

Nathaniel Scher., Delphine Lichte, Hanah Lamallem, Marc Bollet, Clement Draghi, Francois Campana, Alain...
Benefices-arts-plastiques patients cancer

Bénéfices des arts plastiques en art-thérapie des patients atteints de cancer à l’Institut Rafaël

Ayala Elharar, Nathalie Feldmann, Agathe Leclerq, Viviane Seron, Sheherazade Boyer-Tami, Nathaniel Scher, Clement...
Amelioration troubles sommeil

Amélioration non médicamenteuse de 89% des troubles du sommeil, grâce à un atelier transdisciplinaire à l’Institut Rafaël

Hélène Breton, Cécile Petureau, Federica Vettor, Jeanne Radoutzky, Mathilde Enos, Viviane Seron, Hanah Lamallem,...