La fatigue chez les patients atteint d’un cancer

Docteur Hanène BOUDABOUS
Fatigue et cancer
4.7/5 - (10 votes)

Par le Dr Hanène BOUDABOUS, Oncologue

La sensation de fatigue est un phénomène connu de tous les êtres humains, mais celle que ressent le patient cancéreux est particulièrement intense et nécessite habituellement une prise en charge spécifique.

Pour cause, elle peut s’avérer profondément invalidante, retarder le retour à une vie normale, et même compromettre la guérison du patient.

Une prise en charge efficace repose avant tout sur des échanges fructueux entre le patient et son équipe médicale.

Il convient d’aider le patient à mettre des mots sur sa fatigue pour en déterminer la nature, la cause et, in fine, les meilleurs moyens de la prendre en charge.

 

Spécificités de la fatigue liée au cancer

On décrit la fatigue comme un état d’épuisement ou de faiblesse qui vient altérer le fonctionnement physique et/ou psychique de l’organisme.

Aussi, un être humain fatigué n’est pas capable de fournir des efforts physiques ou psychologiques aussi intenses qu’à son habitude. Tout être humain en bonne santé peut ressentir de la fatigue, car il s’agit d’un phénomène naturel.

Habituellement, une période de récupération, et notamment le sommeil, permet de récupérer complètement et de se défaire de sa fatigue.

Ce n’est pas le cas chez certains patients, dont la fatigue est trop prononcée pour permettre de récupérer pleinement lors de périodes de récupération.

L’épuisement intense ressenti par le patient cancéreux peut entraîner un inconfort permanent qui entrave tout repos et rend les phases de sommeil inefficaces.

Cette fatigue spécifique, dans un contexte de maladie grave, s’accompagne souvent d’un état anxieux qui alimente en permanence l’épuisement du patient et compromet toujours plus les périodes de repos.

Il convient de noter que tous les patients ne sont pas accablés par la fatigue, mais la majorité d’entre eux s’estime toutefois fortement impactée au quotidien.

 

Causes de la fatigue liée au cancer

Les causes de la fatigue sont multiples et peuvent venir tant du traitement que de l’anxiété et de la maladie en elle-même.

La maladie, à savoir le cancer, peut en effet épuiser l’organisme en fatiguant ses défenses immunitaires, en causant des douleurs nuisant au sommeil         et à la récupération, en provoquant des épisodes de fièvre et en détériorant des tissus ou organes nécessaires au bon fonctionnement du corps.

Les cancers du sang, par exemple, peuvent se manifester par une détérioration des cellules sanguines, ce qui cause des déficits en oxygénation et alimentation de toutes les cellules de l’organisme.

Les cancers du tractus respiratoire peuvent aussi altérer l’apport en oxygène, et les cancers de la sphère ORL et du système digestif peuvent engendrer des difficultés ou une impossibilité de s’alimenter correctement, ce qui se complique fréquemment par une dénutrition responsable d’un manque d’énergie.

Les différents traitements mis en œuvre pour lutter contre le cancer sont habituellement très agressifs, car cette maladie grave nécessite une réponse radicale.

Aussi, certains « dommages collatéraux » sont inévitables, et ces traitements tendent à avoir les mêmes effets que la maladie en détériorant des organes et tissus nécessaires au bon fonctionnement de l’organisme.

La radiothérapie a un impact particulier sur la fatigue, car elle tend à la fois à détériorer les tissus et organes de la zone irradiée, mais s’avère également épuisante par ses modalités d’administration.

En effet, elle est habituellement administrée à un rythme effréné de 5 jours par semaine durant 3 à 6 semaines en moyenne. Chaque séance implique des trajets plus ou moins longs et de l’anxiété.

Enfin, l’anxiété joue un rôle considérable dans la fatigue du patient. Le stress et les pensées négatives peuvent complètement entériner toute tentative de repos, harassant le patient lorsqu’il essaie de s’endormir.

L’annonce d’une maladie grave, potentiellement mortelle, la perspective de potentielles rechutes à venirl’incertitude, ou encore la crainte des séquelles laissées par les traitements sont autant d’éléments à même de causer des angoisses permanentes.

 

Traitement de la fatigue extrême due au cancer

Bien que la fatigue chez le patient soit commune, elle ne doit pas être considérée comme normale. En effet, l’épuisement moral et physique est à même de compromettre le rétablissement du patient et/ou de ralentir sa guérison.

Différentes prises en charge peuvent être proposées en fonction tant des causes de la fatigue que des souhaits du patient.

Certains traitements médicaux peuvent venir soutenir le fonctionnement de tissus et organes endommagés, calmer la douleur, calmer l’anxiété et/ou  la dépression, améliorer la nutrition, ou encore favoriser le sommeil.

Chez les patients qui ne souhaitent pas ajouter de traitements médicaux aux thérapies lourdes qu’ils subissent déjà, des alternatives plus douces peuvent être proposées.

Un soutien psychologique peut aider à se défaire de certaines angoisses pour mieux se reposer. Certaines activités douces, comme la pratique du Pilate ou la kinésithérapie, peuvent aider à améliorer certaines fonctions ou à calmer certaines douleurs.

Une consultation auprès d’un diététicien peut également permettre d’adopter une hygiène de vie permettant de lutter contre la dénutrition ou la malnutrition.

 

La fatigue est un sujet qui mérite d’être pris au sérieux dans le cadre de la prise en charge de toutes les pathologies cancéreuses.

Pour cause, l’épuisement de l’organisme peut lourdement peser dans la balance, impactant la guérison du patient et, de fait, son pronostic.

En outre, il existe pléthore d’alternatives thérapeutiques, médicamenteuses ou complémentaires, qui peuvent significativement améliorer le quotidien des patients cancéreux.

Les naturopathes expliquent leurs missions au sein de l’Institut Rafaël qui consistent à améliorer la qualité de vie des patients en réduisant la fatigue pendant et après le traitement.

Une rééducation alimentaire permet notamment aux patients de repérer les erreurs d’association ou les déséquilibres éventuels de leur alimentation. Elle leur permet également de trouver les meilleures sources de nutriments, indispensables pour optimiser leur santé et leur vitalité. L’usage des plantes et des huiles essentielles sont des techniques particulièrement utiles, tant à la sphère digestive qu’émotionnelle. La gestion du stress et l’apaisement du système nerveux, mis à rude épreuve à cette période, passent notamment par la cohérence cardiaque, le contact avec la nature, l’usage de l’eau ou les massages. L’activité physique adaptée aux patients participe à une amélioration globale de la fatigue et de la tolérance aux traitements.

La fasciapulsologie est une thérapie manuelle, douce, non intrusive et globale qui consiste à détendre tout le corps, à rééquilibrer la communication et la transmission d’énergie.

L’action du thérapeute à l’institut Rafael vise à remettre en circulation l’énergie d’un organe avec l’ensemble de ses projections dans le corps : ainsi on peut soigner la fatigue.

L’homéopathie est une option thérapeutique sûre, qui ne présente ni risque d’interaction médicamenteuse avec les traitements du cancer ni effet indésirable faisant d’elle la thérapeutique complémentaire qui peut être utilisée pour diminuer la fatigue.

Il est donc essentiel de ne pas hésiter à se tourner vers son équipe médicale lorsque l’on ressent une sensation de fatigue, qu’elle soit légère ou intense, afin de bénéficier d’une prise en charge adaptée.

 

SOURCES :

Qi Gong de l'été - L'élément Feu

Séance de Qi Gong de l’été – Activation de l’élément Feu

Séance de Qi Gong proposée par Marielle Tuil-Bensimon Issue de la médecine traditionnelle Chinoise, le Qi Gong,...
Qi Gong de l'été - L'élément Feu

L’Élément Feu en Médecine Traditionnelle Chinoise

Par Alina Barlogeanu, acupunctrice - Pôle Médecines Traditionnelles La théorie des cinq éléments est un système que...
Santé intégrative - Maladies chroniques - Cardiologie

L’Institut Rafaël Santé Intégrative – La cardiologie dans le cadre des maladies chroniques

Le Dr Imad Abi Nasr - cardiologue, répond aux question de L'Institut Rafaël sur la santé intégrative Le Docteur Imad...
Santé Intégrative Maladies chroniques Néphrologie

L’Institut Rafaël Santé Intégrative – La gastroentérologie dans le cadre des maladies chroniques

Le Professeur Francisca JOLY - Gastroentérologue, répond aux question de L'Institut Rafaël sur la santé intégrative Le...
Santé intégrative - Maladies chroniques - Neurologie

L’Institut Rafaël Santé Intégrative – La neurologie dans le cadre des maladies chroniques

Le Professeur Hassan Hosseini - Neurologue, répond aux question de L'Institut Rafaël sur la santé intégrative L'impact...
Santé Intégrative Maladies chroniques Néphrologie

L’Institut Rafaël Santé Intégrative – La néphrologie dans le cadre des maladies chroniques

Le Professeur Dominique JOLY - Néphrologue, répond aux question de L'Institut Rafaël sur la santé intégrative Le...
Institut Rafael - Santé intégrative

L’Institut Rafaël Maison de l’après cancer évolue et devient l’Institut Rafaël Santé Intégrative

Présentation du Dr Alain Toledano - Président de l'Institut Rafaël L'Institut Rafaël Maison de l'après cancer mue et...
simulateur 3d radiothérapie

Lancement du 1er simulateur 3D de radiothérapie au monde

Lancement du projet VORTHEx - premier  simulateur 3D de radiothérapie au monde par Dassault Systèmes, l’Institut H....
podcast guerison patient

Témoignage patient Gilles, guérit d’un cancer métastatique

Auto-massage Do-In - activation de l'élément Bois

Séance d’auto-massage sur l’élément Bois – Shiatsu Do In

Séance de Do In - Auto-massage - Activation de l'élément Bois Par Laurence Rolland - Praticienne de l'Institut Rafaël...