– ABSTRACT –

Bénéfices de la réalité virtuelle hypnotique chez 67 patients atteints de cancer à l’Institut Rafaël

Rate this post

Judith Partouche-Sebban, Carine Chaix-Couturier, Nathaniel Scher, Saeedeh Rezaee-Vessal, Elisabeth Fargeon, Hanene Boudabous, Hanah Lamallem, Marc Bollet, Clément Draghi, Alain Toledano

Catégorie : Recherche
Objectifs : preuves d’efficacité
Article publié le 31 janvier 2022

Mots-Clés
Virtual reality, hypnosis
Anxiety, cancer, Auriculotherapy,
Massage, distraction

INTRODUCTION

La réalité virtuelle (RV) se positionne de plus en plus dans la gestion de l’anxiété, de la douleur, et du stress. Un dispositif d’hypnose médicale, CAYCEO, associant un logiciel de réalité virtuelle, avec une librairie de séances hypnotiques, permettrait de faciliter l’état de transe hypnotique inhérente à notre fonctionnement psychique. Nous avons étudié cette association de réalité virtuelle hypnotique pour améliorer l’expérience patient en cancérologie à l’Institut Rafael (IR), dans le cadre de soins d’auriculothérapie et de massages thérapeutiques.


MATÉRIEL ET MÉTHODES

67 patients ont utilisé le dispositif de RV Hypnotique juste avant les soins (massage ou auriculothérapie) et ont été interrogés sur leur ressenti par questionnaire auto-administré. Les échelles de mesures standardisées étaient choisies pour leurs qualités psychométriques. Les variables étudiées étaient : l’appréhension du soin avant, l’attitude à l’égard de la RV, l’immersion dans l’expérience, la perception dans l’expérience, les émotions après, l’intention de revivre l’expérience, la satisfaction.


RÉSULTATS

L’expérience de RV hypnotique permet aux 67 patients évalués de réduire significativement le stress ressenti en général. En revanche, le sentiment de détente ressenti après l’expérience de RV n’est pas très élevé, ce qui peut être expliqué par le fait que le soin est par nature un soin « relaxant » (donc peu appréhendé par les patients). Aucune différence significative n’est constatée entre les bénéfices pour le massage et pour l’auriculothérapie. Les résultats de l’expérience RV hypnotique sont positifs concernant les deux dimensions de l’immersion : cognitive (concentration) et émotionnelle (laisser-aller, évasion). L’évasion est plus élevée chez les patients avant un massage (5,3/7) qu’avant un soin d’auriculothérapie (4,6/7).
Globalement, les patients ont une attitude positive, perçoivent autant de bénéfices émotionnels (expérience sécurisante, agréable, relaxante) que de bénéfices utilitaires (efficace, utile, accessible, adaptée). Les bénéfices émotionnels sont plus élevés chez les patients avant un massage ; Les bénéfices utilitaires sont plus élevés chez les patients avant un soin d’auriculothérapie. L’immersion émotionnelle et cognitive dans la RV renforce les émotions positives chez les patients, qui ont alors des effets positifs sur leurs comportements. Plus l’immersion dans l’expérience de RV est forte, plus le sentiment de contrôle est fort.
L’immersion cognitive (la concentration) renforce donc le sentiment de contrôle et d’alerte à l’égard de l’environnement chez les patients.
A l’inverse, l’évasion durant la RV réduit ce sentiment de maîtrise de l’environnement.


CONCLUSIONS

Les bénéfices de la RV hypnotiques sont importants pour les patients atteints de cancer. La RV réduit le stress ressenti et renforce les sentiments de confort et de détente. Les patients de l’IR expriment une réelle volonté de réitérer l’expérience, avec des bénéfices émotionnels et utilitaires perçus. Il est important que l’outil soit perçu comme accessible à tous pour garantir son efficacité. L’immersion cognitive et l’évasion apparaissent comme les 2 facteurs les plus importants de la réalité virtuelle hypnotique.

divulguer cancer etude

Divulguer ou pas son cancer : pourquoi, et quelles conséquences ?

Judith Partouche-Sebban, Sylvie Tine-Brissaud, Helene Reinhardt, Saeedeh Rezaee Vessal, Nathaniel Scher, Emilie...
qualite soins patient cancer

Facteurs clés de la qualité des ateliers de soins collectifs des patients atteints de cancer

Saeedeh Rezaee Vessal, Judith Partouche-Sebban, Nathaniel Scher, Federica Vettor, Paola Gilbas, Sheherazade...
engagement patient ateliers soins collectifs

Déterminants de l’engagement d’un patient dans des ateliers de soins collectifs

Judith Partouche-Sebban, Saeedeh Rezaee Vessal, Ilan Darmon, Federica Vettor, Paola Gilbas, Sheherazade Boyer-Tami,...
experience nutritionnelle oncologie

L’expérience nutritionnelle en oncologie : une étude observationnelle prospective de cohortes chez les patients ambulatoires et hospitalisés en cours de traitement pour un cancer

Nathaniel Scher, Delphine Lichte, Emma Guirchoum, Clément Draghi¹, Judith Partouche-Sebban, Hanah Lamallem, Alain...
Impact programme prevention sante

Impact d’un programme de Prévention Santé non médicamenteux à l’Institut Rafaël

 Aurore Deligny, Hanah Lamallem, Marie Barbou, Hélène Breton, Ghislaine Achalid, Paola Giblas, Clément Draghi, Émilie...
resilience COVID19 patients cancer

La résilience à la COVID19 est améliorée chez les patients atteints de cancer

 Judith Partouche-Sebban, Saeedeh Rezaee Vessal, Marc Bollet, Olivier Bauduceau, Nathaniel Scheer, Clément Draghi,...
joie emotion

La joie comme émotion prépondérante des soignants : Enquête qualitative corrélée à l’outil de mesure émotionnel du visage Datakalab

Judith Partouche-Sebban, Chiraz Aouina-Mejri, Xavier Fischer, Frank Tapiro, Amanda Delimauges, Sarah Viollet, Sandrine...
Impact PhotoBioModulation

Impact de la PhotoBioModulation (PBM) sur la survenue de mucite de grade II chez des patients en cours de radiothérapie pour un cancer de la sphère ORL

Nathaniel Scher., Delphine Lichte, Hanah Lamallem, Marc Bollet, Clement Draghi, Francois Campana, Alain...
Benefices-arts-plastiques patients cancer

Bénéfices des arts plastiques en art-thérapie des patients atteints de cancer à l’Institut Rafaël

Ayala Elharar, Nathalie Feldmann, Agathe Leclerq, Viviane Seron, Sheherazade Boyer-Tami, Nathaniel Scher, Clement...
Amelioration troubles sommeil

Amélioration non médicamenteuse de 89% des troubles du sommeil, grâce à un atelier transdisciplinaire à l’Institut Rafaël

Hélène Breton, Cécile Petureau, Federica Vettor, Jeanne Radoutzky, Mathilde Enos, Viviane Seron, Hanah Lamallem,...