L’Institut Rafaël, maison de l’après cancer innove dans sa prise en charge des patients touchés par un cancer ORL pour lutter contre la dénutrition

LA DÉNUTRITION

Perdre du poids est un objectif pour beaucoup d’entre nous que ce soit pour des raisons esthétiques ou médicales. Parfois, nous perdons du poids sans raison, sans avoir mis en place de diète volontaire : il faut alors sans s’interroger sur le pourquoi et consulter son médecin.

La perte de poids sans raison est souvent le premier signe d’une possible DÉNUTRITION.

La DÉNUTRITION survient quand les apports nutritionnels ne sont plus suffisants pour couvrir les besoins de votre organisme et/ou lorsque votre organisme a des besoins énergétiques augmentés du fait d’une pathologie. Il y a donc un déséquilibre énergétique, qui se traduit par une perte de poids involontaire

Les causes de cette perte de poids involontaire peuvent être liées au patient, à la pathologie et/ou au traitement. Dans le cas plus spécifique du cancer, la multiplication anarchique des cellules tumorales consomme beaucoup d’énergie qui sera puisée dans les muscles, les traitements du cancer peuvent augmenter les besoins en énergie et en protéines, de plus la fatigue, les émotions peuvent couper l’appétit.

EN CANCÉROLOGIE

La dénutrition est une maladie silencieuse qui touche 40% des patients atteints de cancer et qui augmente avec l’âge. Plus particulièrement, dans le cas des cancers ORL, 30 à 50% des patients sont dénutris avant les traitements et pendant et après la radiothérapie, la dénutrition peut concerner jusqu’à 88% des patients.

Il est essentiel de limiter la perte de poids et par conséquent la dénutrition qui a pour conséquence de ralentir la cicatrisation, d’augmenter l’effet toxique des traitements et de majorer la fatigue et de rendre plus sensible aux infections. En résumé, la Dénutrition est une perte de chance.

LA PRISE EN CHARGE DE LA DÉNUTRITION À L’INSTITUT RAFAËL

L’Institut Rafaël, maison de l’après cancer a alors créé un programme unique et innovant d’accompagnement des patients traités par radiothérapie pour un cancer ORL.

La radiothérapie peut induire des effets secondaires invalidants tels qu’une radiodermite (inflammation de la peau), des troubles de la salivation, des douleurs à la déglutition, des radiomucites (inflammation de la muqueuse) qui sont sources de dénutrition et de fatigue.

Pour limiter la perte de poids et améliorer l’état général du patient, en complément du suivi médical et pharmacologique, l’Institut Rafaël propose une prise en charge global de ce dernier :

  • Avant de commencer la radiothérapie, le patient bénéficie d’un bilan pour améliorer son état général
  • Tout au long du traitement, un suivi nutritionnel multidisciplinaire
  • En préventif et en curatif des radiomucites et des radiodermites, des séances de photo-bio-modulation via un laser de basse fréquence sont proposées aux patients.

A – LA PRISE EN CHARGE NUTRITIONNELLE

Après le premier rendez-vous avec le radiothérapeute, l’état nutritionnel du patient est évalué dans un parcours biométrique complet qui permet de définir la répartition des masses maigre et grasse, de l’eau et de la masse osseuse.

Une fois l’impédancemétrie réalisée, le patient est pris en main par la nutritionniste qui fait le point sur la consommation de protéines au quotidien et sur l’objectif à atteindre. Le plus souvent, le patient en a un apport trop faible. Si l’objectif est facilement atteignable, un enrichissement « maison » sera suffisant.

Si malgré tout, les apports nutritionnels restent insuffisants par rapport aux besoins et à la situation de chacun, des Compléments Nutritionnels Oraux (CNO) sont proposés pour apportés un concentré d’énergie, de protéines, de vitamines et de minéraux, en une volume minimum. Il en existe de différentes compositions et textures : liquides, crèmes, sucrés, salés ou neutres ainsi que de la poudre de protéines.

Pour améliorer l’observance de ces CNO, l’institut Rafaël a installé un Bar à compléments alimentaires. Ce bar nous permet de faire gouter aux patients les différents produits et de préciser concrètement les modalités de choix, de consommation et de conservation.

En complément du Bar à compléments alimentaires, la cuisine de l’Institut Rafaël participe également à la prise en charge de la dénutrition. Notre naturopathe et responsable de la cuisine, Caroline Perrault crée des recettes gourmandes du quotidien à base des CNO pour permettre aux patients de mieux les consommer et de garder un lien social en se mettant à table avec les amis tout en mangeant « utile ».

Il est parfois nécessaire de passer à une alimentation artificielle via une sonde naso-gastrique ou via une gastrostomie en administrant des concentrés de protéines, lipides et glucides dont l’apport calorique adapté à vos besoins. Dans d’autres cas, il pourra vous être proposé une nutrition parentérale via les veines de ces mêmes concentrés.

Dans les mois qui suivent la fin du traitement, le patient est de nouveau reçu à l’Institut Rafaël pour mettre en place une alimentation équilibrée.

B – LA PHOTO-BIO-MODULATION (PBM)

La PBM est un laser de basse fréquence qui utilise la lumière. Les cellules lésées captent l’énergie transmise par la lumière leur permettant de se régénérer plus vite.

La PBM accélère la cicatrisation, soulage la douleur et traite l’inflammation.

En fonction de la longueur d’onde choisie, grâce à la PBM, il est possible d’agir en superficie en améliorant la cicatrisation de la peau lésée, irritée ou inflammée ; et il est également possible d’agir en profondeur pour soulager l’inflammation de la muqueuse (mucite).

Les radiothérapeutes de l’Institut Rafaël, selon les besoins des patients vont proposer la PBM en préventif et/ou en curatif à raison d’1 à 3 séances par semaine.

C – L’ACTIVITÉ PHYSIQUE ADAPTÉEE

L’activité physique est le deuxième pilier pour prévenir et traiter la dénutrition. Elle permet de maintenir la force musculaire, de préserver l’autonomie et de stimuler l’appétit. De plus, l’exercice physique potentialise l’effet d’une prise en charge nutritionnelle sur la prise de poids.

Ainsi, en parallèle de la prise en charge nutritionnelle, les coaches de l’Institut Rafaël accompagnent les patients en risque de dénutrition de manière très spécifique et personnalisée. Après une évaluation, nos professionnels proposent des exercices adaptés aux possibilités et aux contraintes de chacun.

D – LES EMOTIONS

Parfois, il est nécessaire d’aider, en complément, le patient sur l’axe émotionnel. L’hypnose, le neurofeeback, la psychologie, l’art-thérapie peuvent contribuer à diminuer les effets secondaires ressentis, à diminuer les nausées, dégoûts…

Cet accompagnement multidisciplinaire, qui se mène en collaboration étroite entre les médecins (radiothérapeutes, oncologues, médecins de la douleur, gastro-entérologues) et soignants des 4 axes pôles de l’Institut Rafaël (Nutrition, activité physique, émotion et bien-être), permet au patient de mieux vivre son traitement, de limiter la perte de poids et ainsi de récupérer plus vite pour construire son nouveau projet de vie.

PARTICIPEZ À NOTRE GRANDE TOMBOLA AU PROFIT DE L’INSTITUT RAFAËL
Et tentez de gagner le nouveau RANGE ROVER EVOQUE HYBRIDE FLEXFUEL E85 avec notre partenaire LAND ROVER.

PARTICIPEZ À NOTRE GRANDE TOMBOLA AU PROFIT DE L’INSTITUT RAFAËL

Et tentez de gagner le nouveau RANGE ROVER EVOQUE HYBRIDE FLEXFUEL E85 avec notre partenaire LAND ROVER.

🤞 Participez à notre grande tombola au profit de l'IR et tentez de gagner le nouveau Range Rover Evoque Hybride Flexfuel E85 🤞