Comment gérer son anxiété et apprendre à se relaxer afin d’améliorer la qualité de son sommeil ?

Comment gérer son anxiété et apprendre à se relaxer afin d’améliorer la qualité de son sommeil ?

L’entraînement à la relaxation permet de réduire les tensions corporelles et mentales perturbatrices du sommeil.
D’autres stratégies cognitives sont utilisées pour contrôler l’arrivée des pensées négatives et attentes irréalistes et éviter la tension excessive aux conséquences de l’insomnie.
Nous allons développer une technique en particulier : le Neurofeedback dynamique et la Massothérapie, en synergie avec la Naturopathie.

Le Neurofeedback et la Massothérapie : comment cela fonctionne ?

Le cerveau est composé d’environ 86 milliards de neurones nécessaires à l’expression de nos émotions, mais aussi utilisés pour le langage ou encore la mémoire.
Les neurones communiquent entre eux grâce à des transmissions électriques établies par des neurotransmetteurs.
Quand le trajet des neurotransmetteurs est perturbé, cela provoque une augmentation du stress et de l’anxiété, ayant un effet néfaste sur notre sommeil.

Le Neurofeedback dynamique existe depuis plus de 20 ans aux États-Unis et au Canada. Il s’agit d’une gymnastique cérébrale qui permet au cerveau de s’autoréguler, ce qui produit des changements positifs, aussi bien sur le plan émotionnel que physique.

Différents touchers sont réalisés en coordination éventuelle avec des points de réflexologie ou bien de l’EFT, une méthode dite psychocorporelle qui libère les émotions par des pressions  répétées sur des endroits précis du visage, du torse et des mains.

Le Neuro feedback permet aux patients atteints de cancer de faire face aux difficultés sans appréhension et avec efficacité
de lâcher prise et d’améliorer voir récupérer un sommeil qui parfois a été perdu ou perturbé.

La Naturopathie : qu’est-ce que c’est ?

La Naturopathie est une hygiène de vie conforme au fonctionnement de votre organisme, une démarche de santé globale et beaucoup de bon sens.

Nous vivons tous des périodes de stress et c’est tout à fait normal. Le confinement par exemple, remet en question une large partie de nos habitudes et met à l’épreuve nos capacités d’adaptation. Cette situation peut générer stress et anxiété, qui fragilisent la qualité de notre sommeil.

Ecoutez notre podcast méditation pour mieux s’endormir

Quelques clés pour créer un environnement favorable au sommeil et faire baisser l’organisme en tension

  • S’exposer à un maximum de lumière en journée. Très simplement, la lumière naturelle synchronise nos rythmes biologiques : elle stoppe la production de mélatonine (hormone du sommeil) et active la synthèse de cortisol (hormone de l’éveil). Plus on s’expose à la lumière en journée, plus la vigilance est stimulée le jour et plus le sommeil sera réparateur la nuit.
  • Consommer des aliments qui favorisent la synthèse de sérotonine. Ce neurotransmetteur apaise, régule l’humeur, favorise la prise du recul et permet la synthèse de mélatonine. La sérotonine est produite à partir du tryptophane, un acide aminé (élément de base constituant les protéines) que l’on trouve notamment dans les oeufs, le poisson, la volaille, les légumineuses, la banane, les amandes et noix de cajou ou encore le chocolat noir à 70% et plus.
  • Faire appel aux huiles essentielles aux vertus apaisantes. Les huiles essentielles de camomille romaine, lavande vraie ou petit grain bigarade peuvent par exemple être respirées à même le flacon (attention aux contre-indications, demander conseil à votre pharmacien).

Des pratiques à adopter dès à présent, dans l’attente de réaliser une séance de Neurofeedback à la sortie du confinement.

Par Cynthia Setti, Deborah Weizman thérapeutes Neurofeedback et Cécile Pétureau Naturopathe à l’Institut Rafaël