La Playlist des confinés, la musique pour s’évader

La Playlist des confinés, la musique pour s’évader

Une idée originale de la part des patients du “groupe de parole édition 2020” de l’Institut Rafaël :

Partager des morceaux choisis 🎵 pour s’évader au-delà des mots …

Playlist N°3 – « Où est Charlie »

Un intrus dans cette compilation : un morceau choisi d’Alain Toledano 
A vous de trouver !  
Une idée originale de la part des patients du “groupe de paroles édition 2020” de l’Institut Rafaël : 

Partager des morceaux choisis pour s’évader au-delà des mots …

Playlist N°2 – Anne Marie

Playlist N°1 – Franziska

Coronavirus, déshydratation existentielle et groupe de paroles

Coronavirus, déshydratation existentielle et groupe de paroles

J’ai l’impression tenace de vivre un mauvais rêve, l’histoire insensée d’un minuscule virus couronné qui a réussi à mettre au régime sec des millions de Français, confinés et privés de travail, de virées familiales, de sorties, de repas entre amis, de cinéma, de concerts… Une déshydratation existentielle inédite qui a suscité, passé le temps de la sidération et de l’acceptation de la réalité imposée, une avalanche d’apéros Zoom, de dîners Skype, de réunions Teams, une reconstitution virtuelle de ces petites communautés auxquelles nous appartenons tous.

Nous n’y prêtions pas vraiment attention tant nous sommes habitués aux soupers en famille, aux déjeuners entre collègues, aux échanges devant la machine à café, aux anniversaires, aux mariages, aux enterrements… mais toutes ces familles biologiques, de cœur ou de projet sont essentielles. C’est ce qu’expérimentent les huit participants (ou plutôt devrais-je dire participantes, car elles en constituent l’écrasante majorité) au groupe de paroles de l’Institut Rafaël.

Toutes arrivent déshydratées : « mes repères ont sauté, je me sens seule et pourtant je suis entourée, ce que je pensais accessoire est devenu essentiel et inversement, je ne trouve plus de sens à mon travail.. ». Le groupe leur fait du bien : elles écoutent, se livrent un peu, puis un peu plus et plus encore. A la sixième séance (d’une série de dix-huit), la dynamique de groupe est lancée : les verrous sautent, l’ambiance est à l’accueil de l’autre dans toute sa singularité, à l’entraide, au lien. Le WhatsApp du groupe commence à crépiter, des duos ou des trios se forment pour une expo, des livres s’échangent.

Je peux pousser un soupir de soulagement car je sais alors que la partie est à moitié gagnée. Elles se sont mises en route vers le futur qui a du sens pour elles. Il y aura bien sûr encore des obstacles à surmonter mais elles ne sont plus seules, abandonnées dans la rase campagne du non-sens.

Au terme de leur parcours au sein du groupe, elles ont accompli volontairement cette plongée existentielle que nous venons de vivre contraints et forcés. Et que nous disent-elles ? Qu’après une épreuve, nous pouvons retrouver le goût de vivre, un goût qui nous ressemble, que ces moments de confinement (cancer ou coronavirus) nous poussent à nous poser de vraies questions et à affirmer nos choix et que surtout, nous pouvons faire table rase de ces fils toxiques qui nous emprisonnent en s’appuyant sur des liens nourrissants et roboratifs.

Nous sommes alors prêts à trinquer à la vie.
A la vôtre !

Par Isabelle Delattre, Logo thérapeute, responsable des Groupes de Paroles à l’Institut Rafaël

Vidéo Témoignages patients – Vignette groupe de parole

Vidéo Témoignages patients – Vignette groupe de parole

Définir, re-définir un projet de vie après le tsunami qu’est le cancer, tel est l’objectif du groupe de parole au sein de l’Institut Rafaël.

Un groupe de parole d’un genre un peu particulier où l’on ne parle pas du cancer mais au contraire de vie et de sens.

Il s’agit d’aider les patient (es)à lever les freins, parfois invisibles, qui empêchent d’avancer.

A rétablir des liens pour changer, ré-agencer sa vie et s’ouvrir à de nouveaux horizons.

Isabelle DELATTRE Logothérapeute,  Responsable du Groupe de Parole 

Expérience pilote d’un groupe de paroles

Expérience pilote d’un groupe de paroles

Un groupe de paroles pilote fondé sur l’analyse existentielle et la logothérapie (thérapie centrée sur le sens) a été mis en place au Centre Hartmann de radiothérapie (HORG) entre fin décembre 2015 et Juin 2016. Il était composé de huit femmes atteintes de cancer du sein, en dernière phase de traitement, dans ce moment très particulier de transition entre maladie et reprise d’une vie « normale ».

Les résultats extraits d’une séance de bilan ainsi que d’un questionnaire de satisfaction auquel ont répondu toutes les participantes montrent l’importance de la parole, des liens créés séance après séance dans le cadre du groupe et du soutien apporté par la synergie groupe-animateurs pour affirmer une nouvelle dynamique de vie – une noodynamique – selon les termes de Viktor Frankl (1905-1997) psychiatre et fondateur de la logothérapie, et redonner du sens à son existence.

PARTICIPEZ À NOTRE GRANDE TOMBOLA AU PROFIT DE L’INSTITUT RAFAËL
Et tentez de gagner le nouveau RANGE ROVER EVOQUE HYBRIDE FLEXFUEL E85 avec notre partenaire LAND ROVER.

PARTICIPEZ À NOTRE GRANDE TOMBOLA AU PROFIT DE L’INSTITUT RAFAËL

Et tentez de gagner le nouveau RANGE ROVER EVOQUE HYBRIDE FLEXFUEL E85 avec notre partenaire LAND ROVER.

🤞 Participez à notre grande tombola au profit de l'IR et tentez de gagner le nouveau Range Rover Evoque Hybride Flexfuel E85 🤞