Massage Ayurvédique à l’Institut Rafaël

Objectif du massage ayurvédique et spécificité dans la prise en charge du cancer

Cette pratique trouve naturellement sa place dans le parcours de soins de l’institut Rafael puisqu’elle peut s’insérer à tout moment dans le processus de guérison du patient. Elle permet de se réapproprier son corps et de suivre « de l’intérieur », via son propre ressenti, l’évolution de son « enveloppe » charnelle et de la reconnecter à son mental.

Très complémentaire d’une pratique sportive ou méditative, sa particularité est de répondre à des problématiques aussi bien physiques que psychiques ou émotionnelles.

Philosophie du massage ayurvédique et fondements scientifiques

L’Ayurveda est un système de médecine complet reconnu par l’OMS. Il existe depuis 5000 ans et est à la fois préventif et curatif. Sa particularité est de prendre en compte les spécificités de chacun et de proposer un traitement personnalisé en fonction des besoins de la personne.

Avec Ayurved’Action nous développons particulièrement une partie du traitement qui est le massage ayurvédique.

Le massage ayurvédique permet de construire une passerelle entre la médecine ayurvédique et la médecine allopathique. D’être un lien entre l’Orient et l’Occident en apportant le meilleur des deux pratiques.

Chaque massage est unique et répond aux problématiques du patient au moment « m ». C’est une approche très fine et très subtile. Mais le massage se fait en profondeur, à base d’huiles ou de poudres selon les cas.

Une séance de massge ayurvédique, ça ressemble à quoi précisément?

Dans une salle dédiée, vous serez reçu par un praticien confirmé (et tout à fait sympathique). Ces massages se font de façon individuelle, en toute intimité et en respectant la pudeur de chacun.

Ils se font sur table ou au sol, sur tout le corps ou sur une partie. Généralement pratiqué à l’huile, ils durent une heure environ. Il ne s’agit pas que de massage de confort, mais d’un réel accompagnement vers la guérison. Se réapproprier son corps en douceur, via un toucher puissant mais apaisant.

Chaque massage est adapté aux besoins de la personne et il tient compte des spécificités de chacun. C’est bien d’un soin sur-mesure dont il s’agit.

Ce type de massage peut se pratiquer à chaque stade de la maladie, il évoluera en fonction de l’état du patient. Chaque massage est différent.

Idéalement, comme pour toute pratique, la régularité augmente les bénéfices du massage.

Ce que l’on observe, les résultats observés

Lors de la séance, le fait d’être touché de façon « non-médicale » est déjà une nouvelle expérience pour le patient habitué depuis un moment déjà à des manipulations très techniques (chimio, sondes…).

Retrouver un toucher doux, respectueux, attentif et global (on ne cible pas que la zone « abîmée ») est une jolie surprise pour le patient.

Il refait connaissance avec son corps, de façon apaisée. Il en redécouvre les contours de façon concrète. Il se le réapproprie et découvre que la douleur peut disparaître au profit d’une sensation de légèreté.

On constate assez vite une amélioration de l’état douloureux et anxieux. Le patient ressort apaisé, plus léger de la séance. Généralement, le sommeil et la digestion sont fortement et positivement impactés par cette pratique qui travaille sur tous les organes.

Une amélioration globale de la qualité de vie est observée ainsi qu’une nette diminution de stress. Un bien-être apparaît et une sensation de vitalité naît de cet état positif retrouvé.

Références

  • Massage Therapy as a Supportive Care Intervention for Children With Cancer.  Source: Oncology Nursing Forum . May2008, Vol. 35 Issue 3, p431-442. 12p. 3 Charts. Author(s): Hughes, Deborah; Ladas, Elena; Rooney, Diane; Kelly, Kara
  • Impact of Abhyanga on subjective stress experience by Annetrin Jytte Basler.  The Journal of Alternative and Complementary Medicine.May 2011.ahead of print.  Published in Volume: 17 Issue 5: May 19, 2011 /Online Ahead of Print:May 13, 2011
  • Effect of ayurvedic oil dripping of sesame oil vs with warm water on sleep.
    Akiko, Yorifuji Takashi, Tsuda Toshihide, and Doi Hiroyuki.The Journal of Alternative and Complementary Medicine.Jan 2016.3
  • Shirodhara: A psycho-physiological profile in healthy volunteers