Atelier « I LOVE MY BOOBS » à l’Institut Rafaël

Atelier « I LOVE MY BOOBS » : un accompagnement post traitements du cancer du sein.

Se réapproprier son corps et se se réconcilier avec son image grâce aux techniques d’auto massage et aux exercices corporels.

Le programme de rééducation propose des techniques d’auto-massage,  des exercices physiques et énergétiques, étapes cruciales dans le processus de réappropriation du corps. En effet il permet de retrouver la souplesse du sein, du bras ainsi que de l’épaule et également d’atténuer les douleurs post-opératoires. Il participe à la prise en charge de la patiente et lui offre la possibilité de dialoguer et d’évacuer angoisses et syndromes de stress post traumatique.

 

Massage /Auto Massage

L’origine de cette gestuelle thérapeutique remonte à l’Antiquité. De vieux manuscrits chinois évoquent le recours aux massages 3 000 ans avant J.-C.

C’est un excellent moyen de détente. Cela permet de maintenir et d’entretenir vitalité et santé. Une manière efficace et douce qui contrebalance l’épuisement, ramène le calme, la sensation de bien-être,  la guérison du corps/esprit.

 

Les études ont montré auprès des professionnels de santé que les massages :

  • Eliminent le stress, l’anxiété, la dépression et la douleur
  • Améliorent l’état affectif
  • Stimulent les défenses immunitaires, la circulation sanguine et lymphatique
  • Participent de manière significative à la récupération des cellules musculaires et au soulagement des inflammations
  • Réduisent les tensions et assouplissent les tissus (adhérence cicatricielle).

 

LES EXERCISES PHYSIQUE & LES THERAPIES ENERGETIQUES  sont complémentaires à l’auto-massage. La pertinence de certaines manœuvres  aide à :

  • retrouver la souplesse
  • réduire les raideurs articulaires et les douleurs musculaires
  • apaiser les maux de tête et les troubles digestifs,
  • redresser et améliorer la posture
  • apprendre une respiration consciente
  • restaurer ‪et harmoniser l’énergie vitale « Qi »

 

L’ateliers  à l’Institut Rafaël

Chaque patiente traitée pour un cancer du sein peut bénéficier d’une prise en charge adaptée en fonction de sa situation particulière.

Dans les premières semaines qui suivent l’intervention, les gestes de rééducation sont réalisés de manière douce et progressive. La rééducation effectuée sous le contrôle d’une thérapeute est sans risque. Par la suite, une auto-rééducation réalisée par la patiente elle même au domicile, est indispensable. Elle consiste à reproduire les mouvements indiqués lors d’un programme suivi en atelier.

Cycles d’atelier :

  • Une séance par semaine pendant 3 semaines.
  • Pour chaque atelier : Groupe fermé de 6 participantes maximum, Séance de 1heure à 1heure30

Groupe :

  • Mastectomie (de 3 à 5 ateliers)
  • Tumorectomie (3 ateliers)
  • Reconstruction : Les participantes choisiront le groupe dans lequel elles veulent aller.

Les résultats attendus

  • diminuer le sentiment d’isolement, dialoguer, évacuer les angoisses.
  • instaurer la confiance en soi, rétablir la communication avec son corps, accepter sa féminité
  • préserver la beauté et la tonicité des seins, soulager les tensions, redynamiser la circulation sanguine et lymphatique, prévenir les risques d’enkystements
  • restaurer son énergie pour mieux guérir
  • retrouver le bien-être.

 

Références :

  • Dr Chan, l’étude syndrome de stress post-traumatique. « Mieux gérer l’anxiété craindre  la récidive » « car le bien-être psychologique, la santé mentale et donc la qualité de vie sont tout aussi importants que la santé physique ». (Course and Predictors of Post-Traumatic Stress Disorder in a Cohort of Psychologically Distressed Patients with Cancer, 2017.)
  • Maria Hernandez, PhD, « Bienfaits de massage à des femmes atteintes de cancer du sein », International Journal of Neuroscience 2005 ; Curtis Debra Massage Therapy and Cancer. 1998
  • American Society for Cell Biology, laboratoire de Berkeley, Daniel Fletcher professeur de bioingénierie , To revert brest cancer cells 2012.
  • « Le toucher procure la santé et contribue au traitments des maladies, 2010 » Dr Tiffany Field, TRI, (issue de Harvard, Princeton et Mc Gill) ;
  • Psychoneuroendocrinologie 2001, Pr JJ Legros, CHU de l’Université de Liège ;
  • Dr Mark Tarnopolsky, 2012 l ‘étude en biologie génétique Université McMaster au Canada.