Partenariat Institut Rafaël et la Chaire Living Health

Partenariat Institut Rafaël et la Chaire Living Health

L’Institut Rafaël est partenaire de la chaire Living Health – Care, Cure, Connect – de PSB, Paris School of Business. PSB, école de commerce située à Paris, compte plus de 4000 étudiants de nationalités différentes et propose de multiples programmes (Programme Grande Ecole, Bachelor, MSc, MBA, Executive). La recherche à PSB se structure autour de trois principaux départements de recherche : management et stratégie, marketing et économie et finance.

Les activités de la chaire Living Health sont axées sur la compréhension et l’optimisation de l’expérience patient, pour des approches de soins innovantes et intégratives centrées sur l’individu et son bien-être, préoccupation majeure de l’Institut Rafaël. L’expérience patient place l’individu et la relation humaine au cœur du parcours de soin, lors de l’accompagnement des patients et des aidants durant les traitements, lors de la guérison et au-delà, lors de la reconstruction et la réhabilitation sociale. Une approche globale de l’expérience patient est ainsi privilégiée, mobilisant les apports de plusieurs disciplines, afin d’instaurer des interactions créatrices de valeur, à la fois pour les patients, les professionnels de santé et les aidants.

La question des interactions avec les patients a d’autant plus de sens lorsqu’il s’agit de faire face au cancer. D’une part, parce que la maladie implique de multiples interactions qui peuvent être source d’anxiété, et en même temps, des opportunités de se sentir mieux, plus serein, et plus fort face à la maladie. D’autre part, parce que le traumatisme induit par le diagnostic et les traitements rend l’approche humaine indispensable dans l’accompagnement des patients. La prise en charge globale proposée par l’Institut Rafaël œuvre en ce sens pour une approche plus personnalisée.

Le partenariat établi entre l’Institut Rafaël et la chaire Living Health consiste ainsi à mettre à profit l’expertise des chercheurs de PSB au service de l’optimisation de l’expérience patient et des programmes proposés par l’Institut Rafaël. Des études sont réalisées régulièrement dans cet objectif. La rigueur scientifique apportée par les chercheurs à la collecte et l’analyse des données permet de proposer des recommandations fiables et pertinentes pour le bien-être de l’ensemble des acteurs. Dans le cadre de la chaire, la confrontation permanente des différents points de vue – experts, professionnels, académiques, dirigeants – permet une production régulière d’études innovantes et pertinentes selon les besoins et les attentes des patients et des professionnels de santé. A ce jour, les activités de la chaire s’articulent autour d’axes stratégiques divers, tels que : les déterminants d’une expérience patient optimale et les effets sur le bien-être et la qualité de vie, la co-création de valeur lors des interactions, le rôle des outils numériques au service de la santé, les innovations dans l’accompagnement des patients. La chaire coordonne également la création d’outils pédagogiques afin d’assurer la diffusion des connaissances issues des travaux de recherche auprès des étudiants.

Site internet : https://www.faculty-psbedu.paris/fr

 

Le sport, arme de résilience massive !

Le sport, arme de résilience massive !

Créée en juin dernier, l’association levalloisienne Sport pour vaincre le cancer permet aux patients de retrouver une qualité de vie, un bien-être physique et mental grâce à la pratique régulière de diverses activités sportives. Entretien avec Alain Toledano, Président d’honneur de l’association et cancérologue radiothérapeute au Centre Hartmann.

Propos recueillis par Maxime Douté

Info Levallois : Docteur Toledano, pouvez-vous nous expliquer la genèse de l’association Sport pour vaincre le cancer ?

Alain Toledano : Je suis cancérologue radiothérapeute au Centre Hartmann depuis 12 ans, directeur médical de l’Institut de Radiochirurgie Paris-Hartmann et Président du conseil médical de l’Institut d’Oncologie des Hauts-de-Seine. Hartmann est le premier centre français de radiothérapie.
Près de 3 200 nouveaux patients par an viennent se soigner à Levallois. Parmi eux, de nombreux étrangers (NDLR : près de 75 nationalités). Il est également le premier centre mondial de radiochirurgie au cyberknife. Si nous bénéficions donc de toutes les technologies de pointe, nous souhaitions aussi nous orienter vers une approche globale de la maladie. En d’autres termes, ne pas se préoccuper uniquement de la pathologie grâce une offre de soins de grandes technicités médicales, mais se recentrer sur le malade par le biais de projets humains associatifs.

Qui porte le projet Sport pour
 vaincre le cancer ?
Ce projet est porté par les médecins oncologues exerçant au Centre Hartmann, Hanah Lamallem, Marc Bollet, Olivier Bauduceau, Président de l’association, et moi-même. L’association a notamment pour mission de promouvoir les activités sportives pour les patients. En effet, des études ont démontré que la pratique régulière d’un sport diminue de 25 % les rechutes dans certains cancers.
En outre, les valeurs véhiculées par le sport telles que le dépassement de soi ou l’esprit de cohésion s’avèrent décisives dans la réhabilitation des personnes fragilisées par un cancer et favorisent leur résilience.

Quelles sont les activités proposées par l’association ?

Nous proposons notamment des cours de yoga, de la course à pied, de l’escalade et du kick boxing. Une discipline dans laquelle notre Parrain, Cyril Benzaquen, est champion du monde. Nos patients ont du reste pu assister à l’un de ses combats. Nous sommes aussi en lien avec Sébastien Dourdet du club d’aviron de Neuilly. En septembre dernier, nous avons organisé avec sept patientes une ascension du Mont-Blanc. La moitié était encore en chimio.
Un véritable défi en équipe qui s’est soldé par une réussite totale et beaucoup d’émotions à l’arrivée. Notre Marraine, Laurence Bourdet-Mathis, Adjoint au Maire de Levallois délégué au Sport, va également nous mettre en contact avec le LSC afin de permettre aux malades d’avoir accès à différents sports. Il y a une vraie dynamique associative, qui permet de donner à la cancérologie un visage humain tout aussi primordial que notre savoir-faire technique.

Cette approche plus humaine va 
prendre une nouvelle tournure au printemps 2018…
Concrétiser cette approche globale, c’est déjà créer des lieux où l’on accepte la fragilité des patients.
Au printemps 2018, l’Institut Rafaël va ouvrir ses portes au 3 boulevard Bineau. Il hébergera plusieurs associations, dont Sport pour vaincre le cancer. Il s’agit d’une maison de l’après cancer, avec un espace de 2000 m2 dédié à la réhabilitation des patients, où cohabiteront médecins et acteurs paramédicaux, psychologues, nutritionnistes, sophrologues, sexologues, acupuncteurs, onco-esthéticiennes… On y trouvera notamment une salle de sport, un centre de formation professionnelle, un salon d’esthétique, un lieu consacré à la Recherche… C’est un projet unique en France et Levallois sera précurseur.

Renseignements
06 61 26 16 80
www.sport-pour-vaincre-le-cancer.com

Alain Toledano, l’homme qui redonne le sourire aux patientes

Alain Toledano, l’homme qui redonne le sourire aux patientes

Au cœur de la 2ème édition du Salon « Parcours 5 sens », organisé par le Dr Alain Toledano, le sourire. Une évidence pour le président d’Esthétique & cancer, qui a toujours la banane.

Alain Toledano, c’est d’abord un sourire. Une poignée de main franche. Radiothérapeute, enseignant, fondateur de l’Institut Rafaël – Maison de l’après cancer qui ouvrira ses portes en 2018-, il est aussi président d’une association qui parle de beauté aux femmes : Esthétique & cancer.

Rien n’arrête ce sportif*. Pas même 3500 m d’escalade dans le massif  du Mont Blanc avec Yahel, Corinne, Delphine, Marylène, Monique, Sandra, Isabelle, patientes atteintes du cancer ou en rémission, en septembre dernier. Ou l’écriture d’un livre à quatre mains  avec Alice Mendes-Lucas, l’une de ses patientes, Le cancer, le médecin et la funambule(éd. Marabout), un plaidoyer pour « un système de soin davantage personnalisé et humain. »

L’humain. Au cœur de sa pratique. Avant les gestes techniques. Etre avec. Au chevet du patient. Toucher. Donner la main. Pour lui, cela a du sens : « La médecine est un art et non une science exacte et rationnelle » nous a-t-on appris. La rigueur technique et la connaissance biologique du cancer rendent la médecine plus performante. Mais avance-t-on à la même vitesse avec la maladie qu’avec les malades ? Tant de parcours de soins marquants ont manqué singulièrement d’une approche globale de l’individu. Les « dégâts » causés par les traitements, la chimiothérapie, les chirurgies mutilantes, les modifications cutanées… marquent profondément les patients, leur famille et leur entourage. La préoccupation esthétique et de l’image de soi est omniprésente, elle a une valeur sociale, d’autant qu’elle permet de préserver un équilibre personnel. Nombre de professionnels, de prestataires, d’associations, ont vocation à aider les patientes et patients à maintenir une énergie pendant leur cancer, et à les accompagner. Les valeurs de l’esthétique et du beau, apportant vitalité et perspectives, doivent être portées au premier plan pendant et après les traitements des cancers ».

De ce constat est née l’association Esthétique & Cancer en 2013. Puis le premier Parcours 5 sens en novembre 2016« Notre mission est d’utiliser et de magnifier nos cinq sens », explique-t-il, et de favoriser l’acquisition très précoce d’un style esthétique affectif socialisateur, pour imprégner dans la mémoire de tous, cette vitalité qui doit s’associer au cancer, pour les soignants autant que les patients et leurs familles ». Concrètement, au cours de ce parcours, les visiteurs pourront découvrir des animations sensorielles, dans 5 espaces, dédiés chacun à un sens. Parallèlement, un programme de conférences animé par des experts se déroulera toute la journée (voir programme www.esthetique-cancer.com)

Source  : http://www.rosemagazine.fr/magazine/bien-etre/article/alain-toledano-sourire