Manifeste pour la promotion d’une médecine intégrative

Manifeste pour la promotion d’une médecine intégrative

L’exemple de l’Institut Rafaël, centre de médecine intégrative

La santé est le premier sujet de préoccupation des Français. Alors que l’Etat français dépense près de 250 milliards d’euros chaque année, plus de 11% de son PIB, pour financer son système de soins, notre système peine à se réformer. Il nécessite toujours plus d’investissements, et est marqué par de profondes rigidités d’organisation. Avec ses 3089 hôpitaux, 223 milles médecins, 1 million d’infirmières et d’aides soignantes, le système de santé français quasi-équitable nourrit pourtant le mécontentement de ses usagers et des professionnels.
La moitié des 400 millions de consultations médicales annuelles concerne la gestion de symptômes de maladies chroniques. Plus de 90% d’entre elles se soldent par des prescriptions médicamenteuses alors que nous jetons une boîte de médicament sur deux à la poubelle, soit 7 milliards d’euros par an.
Parallèlement, 60% des patients ont recours à des médecines complémentaires pour palier l’insuffisance de considération de leurs demandes par le système actuel.
Nous souhaitons arrêter de dépenser sans compter pour un système figé sur l’administration d’actes de soins et trop centré sur les hôpitaux. Notre système de santé se préoccupe plus de la maladie aigue et des actes techniques que des patients eux-mêmes.
Il néglige de considérer la santé dans toutes ses dimensions.
Or, la santé n’est pas que l’absence de maladie. Elle comprend la santé psychologique, la santé sociale, la santé sexuelle et la santé émotionnelle.

Alain Toledano Président institut RafaelNotre objectif est de passer d’une médecine centrée sur la maladie à une médecine centrée sur l’individu et son projet de vie.
Notre objectif est aussi de travailler pour une amélioration de la santé globale. Celle-ci comporte une médecine performante, qui intègre aussi la prévention, tous les soins à la personne, et qui délivre un temps qualitatif qui fait trop souvent défaut.

Ainsi, alors que 40% des cancers sont évitables (142 000 cas par an), en travaillant sur l’exposition au tabac, à l’alcool, sur la sédentarité et sur l’exercice physique, augmentons nos investissements dans la prévention, qui n’est actuellement dotée que de 3% de notre effort collectif.

Nous pouvons organiser des parcours de soins personnalisés et coordonnés pour chaque patient, orientés vers la nutrition, les émotions, l’activité physique et le bien être.
Gageons que s’occuper de chaque personne dans sa globalité apporte plus de bénéfice que de ne s’occuper que de sa maladie.

Avec la création de l’Institut Rafaël, nous avons démontré, ces deux dernières années, que la santé intégrative était faisable et bénéfique,
Les maladies chroniques touchent onze millions de personnes en France en 2018. Le cancer symbolise la fragilité des personnes atteintes de maladies chroniques et de leur famille qui, tout comme eux, souffrent souvent de fragilité et de rupture psycho sociale.
A l’Institut Rafaël, nous avons évalué les 17 000 premiers soins, que nous avons offerts gratuitement aux 1700 patients pris en charge. Pour exemple de résultats éloquents, les parcours d’accompagnement simples ont permis de diminuer de 56% le taux de dépression et de près de 40% le sentiment d’isolement ressenti par les patients fragilisés par le cancer.
Nous pourrions faire beaucoup plus pour chacun, et à moindre coût. Pour cela nous souhaitons essaimer nos valeurs et poursuivre cette expérience pilote en l’étendant à d’autres, quelque soit leur pathologie chronique.

Notre objectif est de démontrer le bénéfice de cet accompagnement global, pour qu’il puisse être pris en charge par la solidarité nationale, et enfin accessible à tous.
C’est un devoir moral de nous mobiliser ensemble vers la transformation positive de notre beau mais perfectible système de santé.

J’en appelle à l’engagement de tous, à la mesure de ses compétences et de ses ressources, pour faire valoir de façon altruiste et visionnaire la santé intégrative, et particulièrement soutenir l’Institut Rafaël.
La médecine est l’ensemble des connaissances scientifiques et des moyens de tous ordres mis en œuvre pour soulager, guérir, et prévenir, les blessures, les maladies ou les infirmités.
Chaque mot peut être un médicament ou à l’inverse un poison.
Passer d’une médecine prescriptive à une médecine intégrative nous permettra de redonner ses lettres de noblesse au système de santé français.
La médecine humaniste nous portera collectivement pour créer la valeur humaine qui est notre but.

Dr Alain Toledano Président de l’Institut Rafaël
Cancérologue Radiothérapeute
Président du conseil médical de l’Institut d’Oncologie des Hauts de Seine
Directeur médical de l’Institut de Radiothérapie de Paris – Centre Hartmann

🤞 Participez à notre grande tombola au profit de l'IR et tentez de gagner le nouveau Range Rover Evoque Hybride Flexfuel E85 🤞